LE SITE ET SON HISTOIRE

          LA PRODUCTION AGRICOLE

               LA TRANSFORMATION

                    ON PARLE DE NOUS !

LE SITE ET SON HISTOIRE

La Ferme des Homs est un petit hameau en bordure nord-est du plateau du Larzac, dominant la vallée de la Dourbie entre Montredon et St-Sauveur.

Culminant à 850 m d’altitude. La ferme se trouve au cœur du Parc Régional des Grands Causses et dans la zone classée au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2011.

Pour en savoir plus visitez le site du PNR des grands causses (https://www.parc-grands-causses.fr/)

Les Homs, historiquement « homps », ce sont les ormeaux en occitan. Ces arbres peuplaient autrefois les terres de cette ferme caussenarde traditionnelle, dédiée comme toutes les fermes du plateau à l’élevage des brebis.

On y retrouve tous les éléments de l’architecture traditionnelle des causses : les jasses, anciennes bergeries voutées en pierres, ou encore les nombreuses citernes de récupération d’eau de pluie, seule ressource en eau sur ce plateau calcaire qui laissent s’infiltrer les eaux de surface.

Abandonnée au milieu XXeme du siècle, c’est lors de la lutte contre l’extension du camp militaire du Larzac dans les années 70, que la ferme a repris vie. Aujourd’hui les bâtiments et les terres de l’exploitation, tout comme une soixantaine de fermes sur le larzac, sont gérés par la SCTL et le GFA Larzac structures crées durant et suite à la lutte.

Pour en savoir plus : visitez le site de l’APAL (association pour l’aménagement du Larzac (http://larzac.org/)

Ce sont nos prédécesseurs, Pierre-Yves De Boissieu et Maria Möller, arrivés à cette époque, qui après avoir mené une activité d’élevage ont progressivement mis en terre et fait pousser leur passion pour les plantes aromatiques, élaborant d’abord des tisanes, puis des apéritifs et des condiments.

Cherchant des successeurs à leur départ à la retraite, et nous cherchant un « projet de vie », nous, Marion et Romain, avons pris leur suite en 2016.

romainetmarion-980x550.jpg

Sortis en 2009 d’une école d’ingénieurs agri-agro (l’ISARA-Lyon), nous avons travaillé quelques années dans le milieu viticole et les énergies renouvelables, avant de s’installer aux Homs.

LA PRODUCTION AGRICOLE

La ferme se compose d’une quarantaine d’hectares, répartis entre terres cultivables, parcours pour les bêtes, et bois.

Aujourd’hui presque 1 ha est couvert par les aromatiques. Nous cultivons une quinzaine d’espèces différentes thym, romarin, lavande, roses, sarriette, origan, hysope, menthe, mélisse, sauge, estragon, hélichryse, fenouil, angélique, camomille, marjolaine, verveine, basilic, souci, bleuet….

Le Causse nous offre aussi de nombreuses cueillettes de fleurs ou fruits sauvages (sureau, cynorrhodons, genièvre, aubépine, mauve…).

Les plantes aromatiques cultivées aux Homs supportent le rude environnement du Larzac : sol calcaire pauvre, hivers froids et sècheresse l’été.

Ces conditions permettent de produire des plantes très riches, à forte puissance aromatique, en stimulant la production des huiles essentielles.

Nos plantes sont cultivées sans engrais ni produits chimiques, les interventions sont essentiellement manuelles (désherbage, récolte…), très peu d’interventions sont mécanisées. Nous nous inspirons des pratiques de la permaculture et de l’agro-écologie pour mener nos cultures (paillage, culture sur buttes…).

Nous sommes sympathisants du Syndicat des SIMPLES, et en cours de certification en Agriculture Biologique afin de faire reconnaitre nos pratiques.

LA TRANSFORMATION

Après récolte les plantes sont immédiatement mises sur claies dans un séchoir avec circulation d’air déshumidifé. Les plantes sont ainsi séchées très rapidement et dans les meilleures afin de conserver tous leurs parfums et leurs qualités. Après quelques jours au séchoir elles sont ensuite, battues, triées, stockées, pour être conditionnées ou transformées le moment voulu dans notre laboratoire de transformation.

Au laboratoire, nous utilisons ensuite différentes techniques : macération, fermentation, distillation, afin de mettre en valeur les plantes et fruits sauvages. Toutes la puissance aromatique est alors exprimée dans une gamme large d’apéritifs, de vinaigres, de sels, de sirops… Nous sélectionnons avec soins les fournisseurs des matières première extérieures entrant dans la composition de nos produits (alcool, vin, vinaigre, sucre, sel…) en privilégiant des labels BIO.

Nous utilisons d’anciens alambics en cuivre, afin d’élaborer différentes eaux de vie de fruits sauvages ou cultivés dans les vallées environnantes. Nous les utilisons également pour différentes étapes intermédiaires de fabrication de nos apéritifs.